admin / 22 juin 2018

Comment superposer les logiciels antivirus sans ralentir votre système

Dans la majorité des cas, faire tourner plusieurs programmes antivirus simultanément sape les performances de l’ordinateur sans amener de réels bénéfices en termes de protection. Néanmoins, certaines combinaisons de protections spécifiques peuvent se compléter entre elles. Quelles sont les bonnes associations pour les applications de sécurité sur ordinateur ?

Dans cette situation, vous devez penser types de logiciel plutôt que marques. Spécifiquement, vous devez penser en termes d’antivirus et d’anti-malwares lorsque vous envisagez de combiner des logiciels de sécurité.

Lorsque les experts en cybersécurité recommandent d’adopter une approche multicouche pour son antivirus, cela veut dire répartir les mesures de détection tout le long du réseau.

  • Des serveurs pour les emails et les applications
    •Des solutions antivirus basées sur un cloud hébergé à distance
    •Une protection spécifique pour l’analyse des bureaux, des tablettes, des appareils mobiles.
    •Un dispositif de pare-feu qui fonctionne avec sa propre application, gardant la limite entre le réseau personnel et Internet.

L’idée c’est que toutes les infrastructures jouent un rôle qui leur est propre dans la sécurisation du réseau. Pour mélanger et créer une compatibilité entre ces solutions, il faut désactiver les applications dans chacune pour permettre un chevauchement harmonieux des fonctionnalités.

Antivirus vs. Anti-malware

En premier lieu, quelle est la différence entre un antivirus et un anti-malware ?  Un antivirus est un outil de détection qui analyse des fichiers à la recherche de failles connues. Un anti-malware est un outil de traitement utilisé pour mettre en quarantaine et supprimer des fichiers nocifs du disque dur du PC.

Sur notre site d’e-commerce, vous trouverez des suites de sécurité internet qui contiennent à la fois des programmes antivirus et anti-malware, ainsi que des applications de sauvegarde automatique, de sécurité physique comme le traçage d’appareil mobile, de stockage de mots de passe codés, etc.

Habituellement, il n’est pas recommandé de faire fonctionner deux programmes antivirus en même temps mais pour autant, en avoir deux sur votre système a des bénéfices. Un dispositif typique implique d’en désigner un comme solution fonctionnant en permanence, pendant que l’autre programme antivirus fonctionne par intermittence. Une autre stratégie consiste à utiliser certaines fonctionnalités d’une des suites, et d’autres fonctions de l’autre programme. Dans ce cas, vous devez désactiver toutes les applications ou fonctionnalités redondantes pour éviter tout ralentissement inutile sur votre ordinateur.

Par exemple, Malwarebytes gagne en popularité car il utilise différentes ressources informatiques pour fonctionner en duo avec un logiciel antivirus. Maintenant, si vous voulez combiner Malwarebytes avec une suite comme Symantec Norton Security Deluxe qui dispose de son propre anti-malware, il sera recommandé de désactiver la partie anti-malware de la suite de Symantec Norton.

Doubler les antivirus ? Téléchargez en deux, faites en fonctionner un seul

Doubler les outils antivirus  permet de protéger vos données de menaces supplémentaires. Il y a une manière d’utiliser les deux sans faire planter le système. Configurez en un pour une analyse en continu, et réservez l’autre pour des opérations manuelles de temps en temps. N’utilisez pas les deux en même temps.

Qu’est ce qui fait un bon programme pour la sécurité internet?

  • Chaque trimestre, AV-Test, autorité en matière de test de logiciels, propose un classement. Dernièrement, la suite logicielle de BitDefender est en tête ou presque à chaque trimestre.
    •Quelque que soit la marque, garder le logiciel antivirus à jour est la seule manière de le rendre valable. Si vous ne suivez pas les mises à jour, vous perdez du temps à le faire fonctionner.
    •Achetez une solution adaptée à votre échelle. Une entreprise avec moins de 10 postes pourra se contenter d’un logiciel antivirus vendu au détail.
    •Si vous achetez pour une entreprise avec plus de 10 utilisateurs et qui héberge un serveur, dirigez vous vers une boutique de licence de logiciels de sécurité. Appelez un spécialiste des licences de logiciels pour comprendre toutes les subtilités.

Que faire si votre antivirus détecte des malwares

Chaque type de solution de sécurité vérifie les fichiers stockés sur le réseau, en les comparant à une base de données gérée par le fabricant. Les résultats positifs aux malwares sont signalés pour des investigations plus poussées.

Malware est un mot parapluie pour désigner les programmes qui espionnent les utilisateurs ou les trompent pour obtenir un mot de passe. Un virus est un malware, en particulier ceux qui se diffusent sur les terminaux d’un réseau. Il y a une grande variété de types de malware.

Les discrets sont les spywares (logiciels espions), les adwares (logiciels publicitaires), et les keyloggers (enregistreurs de frappe) et ils s’intègrent dans les paramètres de démarrage, dans les fichiers de registre, et autres zones profondes de la mémoire de l’ordinateur pour fonctionner sans que l’utilisateur ne s’en rende compte. Les ransomwares fonctionnent de la manière inverse, en bloquant l’accès au système et en réclamant de l’argent pour un retour à la normale.

Les sauvegardes régulières sont la meilleure solution contre les malwares

Les professionnels de l’informatique disent souvent qu’il est plus facile de réimager un ordinateur dès les premiers signes d’infection. Effacer et réimager les données infectées est plus simple et plus sûr que de supprimer le malware.

Mais cela implique d’avoir préalablement sauvegardé correctement vos données. La règle de sauvegarde 3-2-1 est la méthode standard pour les pros du domaine.

Un système correctement sauvegardé vous permet d’être sûr de ne jamais avoir à payer une rançon pour récupérer vos données. Il vous suffira simplement d’effacer tous les disques infectés, puis de charger la dernière version sûre de vos données.

Quand s’équiper d’une application pare-feu de niveau professionnel ?

N’importe quelle entreprise qui compte des utilisateurs doit avoir un pare-feu configuré pour contrôler le réseau de l’entreprise. Un pare-feu examine les données qui entrent dans le réseau depuis l’extérieur. Il surveille le routeur en analysant les flux de données à la recherche de fichiers suspects.

Une stratégie de pare-feu banale alerte les utilisateurs de la présence de fichiers suspects avec une fenêtre contextuelle. Renforcez la sécurité en configurant un pare-feu qui restreindra les comportements utilisateurs qui vous semblent inappropriés.

  • Créer et faire appliquer une liste noire d’URL
    •Contrôler les téléchargements de fichiers
    •Voir les données anormales avec une interface graphique
    •Définir des alarmes déclenchées par un dépassement des paramètres choisis, pour la détection et la surveillance rapprochée des réseaux vastes

Le maillon faible est assis derrière l’écran

Aucun produit n’est parfait. Certains logiciels repèrent des menaces et d’autres ne les détectent pas ; parfois un logiciel de sécurité déclenche plus de faux positifs qu’un autre produit d’une marque concurrente.

Votre réseau est aussi sûr qu’il peut l’être face au comportement d’un utilisateur crédule ou au contraire malveillant. Beaucoup d’entreprises sont proactives et entraînent leurs employés à détecter et éviter les tentatives de phishing.

Formez votre personnel en leur montrant à quoi ressemblent des emails spam et essayez de les avoir avec un faux email de phishing dans les semaines qui suivent. Voyez qui mord à l’hameçon et proposez-lui plus de formation. Répétez l’opération jusqu’à ce que la présence d’emails frauduleux tombe sous le seuil souhaité. Vous pouvez aller jeter un œil à notre programme de formation anti-phishing.

Une équipe bien préparée pour éviter les tentatives d’arnaques, les téléchargements douteux et les demandes de mot de passe indésirables est, au final, votre meilleur logiciel anti-virus.

FILED UNDER : Non classé

Submit a Comment

Must be required * marked fields.

:*
:*